Je recherche...

  1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Achat d'un bien: Les vérifications d'usage

Partager

Estimation prix immobilier Rueil Malmaison

Achat d'un bien: Les vérifications d'usage

Publié le 27/11/2020

L’une des règles concernant l’acquisition d’un bien immobilier est de disposer du temps nécessaire au choix de celui-ci, ou du moins à l’élaboration de critères précis. Seul le coup de cœur ou l’expérience et « la quadrature du cercle » pourra la modifier.

Acheter un bien dans l’urgence (vente de son bien plus rapide que prévue, retour d’expatriation), c’est aussi restreindre cette liste et risquer de ne pas être totalement satisfait de son choix.



L’emplacement



C’est l’un des premiers critères de recherche. Il s’agira soit d’un emplacement connu et reconnu, soit d’un emplacement dont la reconnaissance est en devenir. Ce sera de toute manière le premier critère à déterminer, en fonction de ses besoins et de son budget,  afin de l’explorer et d’en connaître les prix pratiqués. Un récent diagnostic obligatoire (Plan d’Exposition au Bruit) vous renseignera sur les nuisances sonores, mais il n’est pas inutile de se promener dans le quartier avoisinant afin de découvrir ses avantages ou ses inconvénients. Dernier point, une visite au service d’urbanisme de la ville vous renseignera sur les projets à plus ou moins longs termes. important l’environnement immédiat.



Le prix de marché



C’est ce prix de marché que l’acquéreur cernera le mieux après quelques reconnaissances du quartier visé. Attention, le prix de marché n’est pas celui nécessairement affiché. Vous vous en ferez une bonne idée grâce à quelques visites, consultations de site immobilier ou de site notariaux. C’est aussi un prix soumis à de nombreuses variations, notamment en fonction de l’environnement immédiat, de l’état du bien et des travaux à envisager, et, de plus en plus pris en compte, les diagnostics obligatoires.



Les diagnostics obligatoires



Ces derniers sont plus nombreux chaque année, et permettent de cerner au mieux l’état du bien:

- Constat de repérage d’amiante (construction avant le 01/07/1997

- Constat des risques d’exposition au plomb (construction avant 1949)

- Rapport sur la présence de termites

- État des Risques et Pollutions

- Diagnostic de Performance Energétique

- Rapport de l’état de l’installation intérieure gaz

- Rapport de l’état de l’installation intérieure électricité

- Certificat de conformité de raccordement à l’assainissement

- Surfaces « Loi Carrez » pour les lots en copropriété



L’Etat global et les travaux de rénovation :



Si les diagnostics sont nombreux et à vérifier au préalable, aucune étude structurelle du bâtiment n’est requise pour sa vente. Par conséquent, il faut inspecter soi-même ou se faire accompagner d’un professionnel afin de repérer au mieux les désordres. Il est conseillé de visiter de fonds en combles le bien afin de s’en faire un avis global.

D’autre part, il est nécessaire de se faire confirmer la désignation du bien visité: si la désignation de l’acte de propriété est différente de celle présentée lors de la visite, le vendeur doit être en mesure de présenter les autorisations administratives d’extension, de surélévation,  ou de changement de destination

De la même manière, il faudra consulter le Plan Local d’Urbanisme au cas où des extensions ou des modifications de surfaces seraient souhaitées.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à la réalisation de statistiques de visites. En savoir plus